Comment se préparer pour une randonnée de 3 jours au Tyrol ?

Land de l’Autriche de l’ouest situé dans les Alpes, le Tyrol est connu de par le monde pour ses traditions folkloriques, mais aussi et surtout pour ses attrayantes stations de ski et ses nombreux sites historiques. Ce sont d’ailleurs ces atouts qui en font une destination particulièrement prisée par les randonneurs, du pays ou d’ailleurs. Vous pensez justement à partir en randonnée dans cette région pendant trois jours, mais vous ne savez pas quoi prévoir ? Voici ce qu’il faudra apprêter pour profiter au mieux de votre séjour dans ce land !

Randonnée au Tyrol : quels sont les accessoires indispensables ?

L’une des clés de la réussite de votre séjour au Tyrol sera l’exhaustivité de votre équipement. Pour un parcours de trois jours, il vous faudra entre autres prévoir un bon sac à dos de randonnée. Quasiment incontournable, cet outil vous servira à transporter la plupart des autres accessoires dont vous aurez besoin pendant le temps que vous passerez dans le land ouest-autrichien. Il est extrêmement important que le sac à dos que vous emporterez soit de qualité, et soit parfaitement adapté à votre morphologie, pour vous éviter les maux de dos et/ou d’épaules.

Il est tout aussi important de prévoir des chaussures adéquates, adaptées à vos pieds et suffisamment confortables, capables de vous maintenir au sec s’il pleut ou s’il neige. Le choix des chaussures idéales doit tenir compte du type de terrain sur lequel vous marcherez au Tyrol, sans pour autant négliger votre forme physique et vos habitudes en tant que randonneur. Plusieurs risques sont possibles en cas de mauvais choix de vos chaussures ; ils vont de la simple chute (faute d’un appui ferme au sol) à la fracture d’un os des orteils, en passant par des ampoules aux pieds ou des entorses aux chevilles.

D’un point de vue vestimentaire, il vous faudra par ailleurs prévoir 3 paires de chaussettes confortables et adaptées à la randonnée de préférence, 1 pantalon adapté, 1 chapeau/bonnet, 1 sweat chaud ou polaire, une veste de pluie et 3 ou 4 Tee-shirts à séchage rapide. Pour le choix de ces derniers, il est recommandé d’éviter le coton et de miser plutôt sur les matières respirantes. Pour votre parcours au Tyrol, prévoyez aussi un sac de couchage, des bâtons de marche (plus d’infos sur Autourdublog), une gourde, un bon appareil photo, une trousse à pharmacie et une lampe frontale.

Bien choisir votre itinéraire, un préalable tout aussi important ?

Aussi important que le choix du matériel, la sélection du trajet déterminera la réussite de votre parcoursAfin de le choisir au mieux, il faudra vous renseigner sur le parcours en question. Au besoin, n’hésitez pas à prendre l’avis d’un proche, d’une connaissance ou mieux d’un professionnel qui maitrise le Tyrol. Disposer d’une carte détaillée, qui précise les lieux de campements, les refuges, ainsi que les endroits à éviter, serait un atout. Connaître le niveau de dénivelé du parcours vous permettra d’adapter votre itinéraire en fonction de vos capacités physiques.

Parlant de niveaux, vous devez garder à l’esprit qu’il en existe principalement trois. Le premier suppose un dénivelé à peine perceptible, et est accessible à tous. Pour le niveau 2, il faut compter 800m de dénivelé positif. Ce niveau est accessible, à condition que vous ayez une bonne condition physique avant de vous rendre au Tyrol. Le niveau 3 quant à lui équivaut à  plusieurs heures de randonnée, avec  1300m de dénivelé positif. Ce niveau est logiquement réservé aux randonneurs préparés qui ont une activité sportive conséquente et régulière.